Florence Billet

FRANCAISE, NÉE A SAN JOSE DEL GUAVIARE EN COLOMBIE EN 1984.

Illustratrice, intervenante et professeure d'arts visuels dans différentes structures éducatives à Paris, Florence Billet découvre la Colombie pour la première fois en 2014. Elle rédige un carnet de voyage "Gran Colombia" ( 2014-2017) mettant en scène ses 9 mois de voyage, d'enquête et de découverte de son pays d'origine. Elle photographie et dessine les lieux, les paysages et les colombiens. Sa technique plastique est mixte, à l'encre de chine et acrylqiue sur papier ou drop paper. "Gran Colombia" visite chaque recoins de ce pays, son histoire, sa géographie dans toute sa compléxité politique et sa riche biodiveristé. En 2017 tout bascule puisque elle retrouve sa mère naturelle, découvre que l'histoire de sa mère naturelle est liée aux conflicts armés Farc, aux flux migratoires des populations et des jeunes femmes dans la région du Guaviare, ancienne "zone rouge" de Colombie. "Gran Colombia" questionne les institutions, les lois, la psycho-généalogie dans un récit visuel et littéraire. C'est en encre que 4 séries se succèdent de 2014 à 2019.

Série 1, Le Carnet de voyage Gran Colombia (2014-2017) Série 2, Amour Amor ( 2017-2018) Série 3, Arboresences (2017) et Série 4, Animal ( 2019).

GRAN COLOMBIA

Le Carnet de voyage

extrait:

" Le 12 Novembre 1984, je suis officiellement née selon le certificat de naissance de la mairie de San José del Guaviare en Colombie. Je me prénommais Sandra Milena Granados, aujourd'hui je suis Florence Anne Marie Guillemette Billet allez savoir pourquoi ?

J’ai décidé d’écrire pour coucher les émois et les sensations qui m’habitent depuis que j’ai décidé de partir là bas.

« Là bas » c’est l’immense pays dont on parle beaucoup mais que personne ne connais vraiment, qui évoque bien souvent la drogue, la cocaïne et la guérilla. « Là bas » c’est aussi ce pays caché que l’on n’ose aborder et que l’on rêve secrètement de découvrir . Nous avons tous et toutes un « Là bas » à exploré, une chasse au trésor à vivre. J’ai entamé la mienne. Donner vie à un carnet de voyage c’est inscrire le vécu dans l’éternité en lui apposant des dates et des lieux uniques habités par l’expérience propre. C’est ainsi garder le contact avec la mémoire telle une madeleine de Proust".

Après plusieurs expositions à Montpellier (Maison pour Tous Boris Vian, Médiathèque Federico Fellini, Hôtel Magnol, Hôtel Haguenot, Galerie Chez Linette, Atelier galerie En traits libres) et en Colombie ( Centre Culturel de San José del Guaviare)création de l'exposition permanente du Domaine de l'Oulivie "Origines". En 2017 Florence Billet s'installe à Paris. À l'occasion de l'année croisée France- Colombie en 2017 Florence expose pour la première fois au Consulat colombien à l'occasion du Jour de la Mémoire. Cette même année elle signe avec la maison d'édition L'Iconoclaste. En 2019 sous la plume subtile d'Isabelle Spaak (journaliste et romancière, qui a publié 3 romans Ça ne se fait pas. Prix Rossel 2004, Pas du tout mon genre et Une Allure folle, Grand Prix Simone Veil 2016) " Une Mère, Etc " parait le 13 février 2019. Ce récit retrace l'histoire de Florence Billet peigant un monde de contraste tissé de violence et d'amour.

Extraits:

" Abandon. Mot terrible. Sept lettres qui giflent, détruisent, minent, empêchent de grandir, s'épanouir, s'attacher. L'abandon est ma blessure. Le signe sur mon front. La pire des punitions. Celle qui fracasse mon avenir en me privant du passé".

"Il me faut retourner en Colombie. Je suis née à San José. Ma mère y vit peut -être encore. Ève me supplie d'oublier ce plan. Une folie dit-elle. Les Farcs n'ont pas encore signé le cessez-le feu dans cette région. Le Guaviare et San José sont répertoriés comme les zones les plus dangereuses de ce pays."

 " Le premier après- midi avec Blanca dure deux heures. Les plus intenses de ma vie. Les plus intenses tout court"

Biographie

Biographie

Biographie

Biographie

Biographie

Mentions légales Dixionline : Création de sites Montpellier